Blog_hero3

Sécurité d'entreprise :
les conseils pour protéger ses locaux en 2018

Tout savoir sur la sécurité physique en entreprise
Tout savoir sur la sécurité d'entreprise   en 2018
Définissez vos besoins   et trouvez le prestataire idéal

Tout savoir sur les alarmes anti-intrusion

Plus de 17 000 cambriolages ont eu lieu en France dans des locaux industriels, commerciaux ou financiers début 2016.

Les responsables d'entreprise doivent donc tout mettre en oeuvre pour assurer la sécurité des personnes et des biens au sein de leurs bâtiments. C'est la raison pour laquelle les sociétés font appel aux nouvelles technologies pour renforcer la sécurité. Ces nouveaux dispositifs consistent notamment à mettre en place des système d'alarmes anti-intrusion.

Mais de quoi s'agit-il exactement et comment fonctionnent ces systèmes ?

Définition d'une alarme anti-intrusion

Une alarme intrusion est un équipement électronique destiné à assurer une mission de sécurité dans un environnement en alertant les occupants par le biais d'une sirène d'alerte. Ce dispositif a pour but de dissuader et de faire fuir les individus malintentionnés tels que les cambrioleurs.

On distingue deux sortes d'alarmes anti-intrusion:

  • Filaires ;
  • Sans fils.

Bien que ces deux équipements soient destinés à sécuriser une entreprise, il existe tout de même des différences entre les deux systèmes :

Mettre en place un dispositif de sécurité efficace et aux normes au sein de votre entreprise.Le modèle filaire se compose de câbles et coûte moins cher à l'achat. Il équipe des bâtiments comme les entrepôts et les grandes entreprises. Ce système est réputé plus fiable que son homologue sans fils et il sera possible d'installer plus de détecteurs.

Pour poser une alarme filaire, il est préférable de le faire à la construction de l'entreprise pour obtenir un équipement à la fois discret et efficace, sinon, l'installation nécessitera de nombreux travaux de construction car les câbles devront être insérés dans les murs.

Le modèle filaire

L'alarme filaire fonctionne grâce au courant électrique et doit être reliée au secteur. Par conséquent, les entreprises qui choisissent ce système doivent impérativement posséder un groupe électrogène en cas de panne de courant due aux intempéries ou à une action menée par des personnes malintentionnées.

De plus, un équipement filaire doit être relié à une alarme anti-sabotage pour prévenir les responsables au cas où le coffret serait ouvert ou arraché par des cambrioleurs qui souhaitent circonscrire l'installation.Les alarmes filaires pour protéger votre entreprise

L'alarme sans fils

Cet équipement peu onéreux fonctionne par le biais d'ondes radio. Pour étendre le dispositif, il suffira juste de rajouter des détecteurs et de les relier à la centrale.

Une alarme anti-intrusion sans fils sera privilégiée si la surface à protéger n'excède pas 100 mètres carrés. Bien que ce dispositif soit rapide à installer, sa fiabilité sera moindre car des cambrioleurs expérimentés n'auront qu'à brouiller les ondes pour mettre le système hors-service.

De plus, si les murs sont trop épais ou que les détecteurs sont trop éloignés les uns des autres, des problèmes d'ondes peuvent apparaître et perturber la communication.

Enfin, vu que ces appareils ne sont pas reliés au courant électrique et qu'ils fonctionnent grâce à des batteries, il faudra surveiller très régulièrement le niveau d'énergie de celles-ci pour ne pas avoir de mauvaises surprises comme subir une panne de tout le système.

Composition d'une alarme anti-effraction

Un dispositif anti-intrusion se compose :

  • De détecteurs (d'ouverture, de chocs, volumétriques) ;
  • D'une centrale d'alarme intrusion ;
  • De sirènes ;
  • D'un transmetteur GSM.

Zoom sur les différents détecteurs

Les détecteurs d'ouverture vont signaler toute tentative de pénétration par ouverture des portes et des fenêtres, celles-ci étant fermées lorsque l'installation est en service.

Les détecteurs de chocs, de vibrations et de bris de glace vont déclencher l'alarme dès qu'une agression mécanique contre la paroi ou une issue de la zone surveillée va avoir lieu.

Les détecteurs volumétriques de présence et de mouvement sont des capteurs qui vont détecter le mouvement d'un intrus ou sa présence dans un volume.

La centrale d'alarme

C'est le cœur et le cerveau de l'installation de détection intrusion. Elle a pour but de :

  • Regrouper et d'analyser les informations émises par l'ensemble des détecteurs ;
  • Lancer la sirène d'alarme en cas d'anomalie constatée dans le périmètre surveillé.

Dans une installation filaire, la centrale d'alarme doit alimenter continuellement en énergie les détecteurs et les dispositifs de signalisation d'alarme, même en cas de défaillance de l'alimentation par le secteur.

La centrale doit contrôler en permanence le circuit d'autoprotection et assurer la résistance à la fraude de toute l'installation.

Mise en service de l'installation

La mise en et hors service de l'installation est assurée par un boîtier électronique placé à l'intérieur des bâtiments. La centrale d'alarme se trouvant dans les locaux à protéger, l'usager doit pouvoir quitter les lieux après avoir mis tout le système en service.

La centrale d'alarme anti-effraction permet de paramétrer les différentes fonctions de l'alarme, par exemple pour éviter que celle-ci ne se déclenche lors du passage d'un petit animal.

La sirène a pour but de dissuader et de mettre en fuite les cambrioleurs (son déclenchement est efficace dans plus de 80 % des cas).

Le transmetteur GSM

C'est un appareil relié généralement au réseau téléphonique qui compose automatiquement certains numéros (responsables d'entreprises, télésurveillance...) et délivre une alarme sous forme d'un signal sonore ou bien d'un message pré-enregistré ou codé.

Les différents détecteurs des systèmes d'alarme anti-intrusion

Une alarme anti-intrusion professionnelle comprend différents capteurs qui portent chacun une désignation en fonction de leur emplacement. Ces détecteurs peuvent être :

  • Périphériques (la surveillance s'exerce sur le pourtour de la zone concernée) ;
  • Périmétriques (placés sur l'enveloppe, les parois et les issues des locaux surveillés) ;
  • Intérieurs (placés à l'intérieur des bâtiments).

Les différents détecteurs de vos alarmes anti-intrusion

Zoom sur les détecteurs d'ouverture

Les détecteurs d'ouverture ont pour mission d'envoyer un signal à la centrale d'alarme lorsqu'une porte ou une fenêtre est ouverte alors qu'elle devrait être close.

Si un cambrioleur force un système d'ouverture, la liaison électrique entre le contact fixé sur la porte ou la fenêtre et entre l'aimant placé sur l'ouvrant est rompue, déclenchant automatiquement les sirènes d'alarme.

Les détecteurs de mouvement sont chargés de repérer les déplacements de personnes dans un espace protégé. On en distingue plusieurs types :

  • Les détecteurs de mouvement situés en extérieur ;
  • Les détecteurs pour petites surfaces ;
  • Les détecteurs de mouvement dits verticaux (adaptés aux portes et fenêtres).

Les modèles placés en extérieur doivent résister aux intempéries. La nuit, ils captent les présences indésirables grâce à un fonctionnement infrarouge. Ils sont particulièrement adaptés aux lieux humides comme les caves par exemple.

Dans les petites pièces, les capteurs dédiés aux petites surfaces pourront relever la présence d'un intrus dans un espace clos.

Principe de fonctionnement de l'alarme anti-effraction et des détecteurs

Un système d'alarme a pour objectif de prévenir les principaux responsables et les occupants lorsqu'une tentative d'effraction a lieu dans une zone surveillée.

Les détecteurs, placés à des endroits stratégiques, vont donner l'alerte par le déclenchement des sirènes et avertir les personnes habilitées.

Si l'entreprise se situe dans une zone isolée, la centrale d'alarme intrusion pourra être complétée par un dispositif de télésurveillance ou même de vidéosurveillance.

Il est préférable de placer les détecteurs aux endroits de l'entreprise les plus exposés, par exemple dans les pièces donnant sur l'extérieur. Ainsi, en cas d'effraction, l'alarme sera déclenchée dès la tentative de cambriolage et pourra par conséquent protéger le reste de l'entreprise en intimidant les cambrioleurs.

Les détecteurs par cellule photo-électrique

Un faisceau d'ondes luminescentes est capté par une cellule photo-électrique. La coupure de ce faisceau, par le passage d'un intrus, réalise une condition d'alarme. Ils peuvent être placés devant ou derrière une entrée, une porte, au départ d'un couloir ou d'un escalier...

Les détecteurs infrarouges 'passifs'

Ces détecteur sont dits passifs car ils n'émettent aucune radiation. Lorsqu'un corps humain passe dans le faisceau de détection, la température va s'élever d'environ 2 degrés/seconde. L'émission de ce rayonnement infrarouge va être convertie en courant électrique et, lorsqu'un certain seuil sera dépassé, l'alarme va se mettre en marche et déclencher la sirène d'alerte.

Les détecteurs infrarouges 'rideaux'

Ils fonctionnent comme les détecteurs 'passifs' mono-directionnels, sauf que le faisceau récepteur n'est cette fois-ci non pas linéaire mais agit sur un plan. Le capteur, qui fait une dizaine de centimètres et a une portée d'une dizaine de mètres, oppose un véritable rideau à toute tentative d'intrusion.

Les détecteurs infrarouges 'barrage'

Ils constituent une variante de ce gente de capteurs de surface. Cependant, le rideau n'agit pas en continu mais se compose de plusieurs faisceaux situés dans un même plan.

Les détecteurs hyperfréquences 'barrière'

Ces détecteurs sont du genre actif car ils émettent des ondes hyperfréquences. L'émetteur et le récepteur sont séparés et la distance entre eux peut aller jusqu'à 500 mètre, ils sont donc privilégiés en industrie. L'émetteur envoie un faisceau d'énergie électromagnétique vers le récepteur. La détection se fait lorsque le signal émis n'est plus capté par le récepteur du fait de la présence d'un intrus dans le faisceau.

Les détecteurs volumétriques de présence et de mouvement

Ces capteurs détectent la présence et le déplacement d'un cambrioleur dans un volume contrairement aux capteurs ponctuels ou linéaires qui ne surveillent que des points ou des directions précises.

Les détecteurs infrarouges 'barrières'

Ce sont des détecteurs 'actifs' parce qu'ils sont composés d'un émetteur et d'un récepteur situés à une certaine distance représentant la portée du détecteur. Ils fonctionnent comme les barrières photo-électriques : une coupure du faisceau d'énergie infrarouge émis constitue une condition d'alarme.

Prix d'une alarme anti-effraction

Les tarifs vont dépendre de la surface à protéger ainsi que des fonctionnalités et des différentes technologies. Plus l'espace sera important, plus il y aura d'ouvrants (portes et fenêtres), et plus il y aura de détecteurs à installer.

Le budget final dépendra donc de toutes ces caractéristiques.

Pour avoir une alarme performante, il faudra un système qui ne se déclenche pas inutilement.

Le mieux est d'opter pour une double technologie mêlant ultrasons et infrarouges ou infrarouge et hyperfréquence.

Une alarme entrée de gamme coûtera entre 300 et 800 euros et il faudra compter plus de 1200 euros pour un modèle haut de gamme.

Si le dispositif d'alarme est compris avec un système de télésurveillance ou de vidéosurveillance, le pack coûtera moins cher. Il faudra tabler entre 1000 et 1400 euros pour un équipement à la pointe de la technologie.

Toutes les bases de la sécurité en entreprise en 5 points

Ces articles peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

Book_3

Recevez le guide indispensable sur la sécurité en entreprise

Les 8 points à connaître pour protéger efficacement votre entreprise
Télécharger gratuitement !

Formalisez vos besoins en sécurité

Vous êtes à la recherche d’un prestataire pour votre entreprise ?
Email_icon
Recevez des devis gratuitement !

Articles les plus lus

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Découvrez tous nos articles sur la sécurité d'entreprise

Voir la liste de tous les articles Lead Advisor
Ebook_01.png

Le guide complet sur la sécurité en entreprise

Comment mettre en place un dispositif de sécurité efficace et aux normes au sein de votre entreprise ?
Télécharger gratuitement !