Blog_hero3

Sécurité d'entreprise :
les conseils pour protéger ses locaux en 2018

Tout savoir sur la sécurité physique en entreprise
Tout savoir sur la sécurité d'entreprise   en 2018
Définissez vos besoins   et trouvez le prestataire idéal

Contrôle d’accès en entreprise : Le guide ultime

 Sécurité en entreprise : quel système de contrôle d’accès convient le mieux à votre entreprise ?

La sécurité en entreprise est un sujet vaste et normé qui nécessite de connaître le monde de la sécurité et surtout les différents contrôle d’accès disponibles sur le marché. La plupart de ces contrôle d’accès ont tous un but commun mais des fonctionnalités différentes ce qui en fait un sujet délicat à traiter.

Dans ce guide nous allons traiter un par un tous les contrôles d’accès disponibles sur le marché en tentant de vous expliquer les différences et avantages de chacun, pour vous permettre de sélectionner le contrôle d’accès répondant parfaitement à vos besoins.

Table des matières :Comment choisir votre contrôle d'accès en entreprise  ?

1 - Comment sécuriser votre entreprise à moindre coût grâce aux badges et clés magnétiques ?

2 - Comment optimiser votre sécurité grâce au contrôle biométrique ?

3 - Comment limiter les vols en installant un portique de sécurité ?

4 - Pourquoi le clavier à code vous garantira la sécurité et un coût réduit ?

5 - Pourquoi préférer un cylindre électronique à un cylindre classique ?

6 - Comment avoir plus de sécurité avec un portier audio et/ou video ?

7 - Comment les terminaux de pointage peuvent vous faire gagner plus de temps ?

 

Comment sécuriser votre entreprise à moindre coût grâce aux badges et clés magnétiques ?

Les badges et autres clés magnétiques sont souvent le premier système installé pour la sécurité en entreprise.

Pour réguler les allées et venues des employés, les badges et clés magnétiques sont une bonne entrée en matière. Ce système de contrôle permet d’autoriser l’entrée uniquement aux personnes habilitées.

Le badge magnétique peut également mémoriser certaines informations, sous couvert d’une déclaration à la CNIL. Vous pouvez donc être en position de connaître les derniers badges enregistrés par le lecteur, les tentatives d’accès qui ont échoué et assurer une traçabilité de vos employés.

Les badges magnétiques, pour quelles entreprises ?

Les badges et autres clés magnétiques sont souvent le premier système installé pour la sécurité en entreprise.

De par leur simplicité d’utilisation et leurs nombreuses possibilités de personnalisation, les badges sont efficaces, quelle que soit la taille de l’entreprise. 

Comment fonctionne un badge ou une clé magnétique ?

Le fonctionnement du badge magnétique est simple : chaque salarié de l’entreprise possède son propre badge. 

Sécurité en entreprise : le rôle des badges magnétiques

Il lui suffit alors de poser son badge sur le lecteur. La borne détecte et reconnaît le badge ou la clé, et autorise ainsi l’accès à l’employé.

Le lecteur de badge peut analyser différents types de badges : 

  • Une bande magnétique.
  • Un code-barres.
  • Un QR code.Une puce sans contact (RFID).

La technologie RFID (Radio Frequency Identification) permet d’analyser un badge ou une clé magnétique à faible distance. Nul besoin de contact direct avec le lecteur de badge pour déverrouiller l’accès.

Les clés magnétiques, quant à elles, doivent être insérées dans une serrure pour déverrouiller une porte. Elles fonctionnent grâce à un aimant qui actionne la goupille à l’intérieur de la serrure.

L’ouverture de porte avec clé magnétique est très répandue dans les hôtels par exemple, où il remplace les clés classiques des chambres. 

Quelles sont les obligations à respecter dans l'utilisation de vos clés magnétiques ? 

Lors de la mise en place d’un lecteur de badge au sein de votre entreprise, vous devez impérativement consulter les représentants du personnel en amont.

De plus, le système de contrôle d’accès choisi devra être en accord avec la loi Informatique et liberté (du 6 janvier 1978). Elle stipule que chaque entreprise récoltant des données nominatives se doit de faire une déclaration auprès de la CNIL et obtenir son approbation.

Dans le cas où les badges authentifient vos employés, mais récoltent également des données personnelles (heures de travail effectives, déplacements), ces derniers devront vous donner leur accord. 

Il est aussi de votre responsabilité de veiller à ce que les portes activées par badges ne soient pas des issues de secours.

Quel budget prévoir pour vos badges magnétiques ?

Quels sont les tarifs des badges et clés magnétiques ?Vous souhaitez installer un système de contrôle d’accès par badge ?

Voici les trois questions à vous poser pour estimer votre budget :

  • Combien d’usagers devez-vous contrôler ?
  • De combien de lecteurs de badge ou clés avez-vous besoin ?
  • Quelle sorte de badge souhaitez-vous acquérir ?

Le tarif des badges et clés magnétiques varie en fonction de leur personnalisation : bande magnétique ou technologie RFID par exemple. Comptez entre quelques centimes par unités pour un badge simple en PVC, à plus d’un euro pour un badge plus évolué.

De plus, pour chaque lecteur de badge, il vous faudra débourser entre 50 à 300 €. Pour l’installation d’une serrure magnétique fonctionnant avec une clé, comptez entre 150 et 300 € par serrure.

Les avantages et inconvénients des badges et clés magnétiques

Si le badge est autant répandu, c’est en partie grâce à sa facilité d’utilisation et de mise en place. Ce système est également peu onéreux, et donc tout à fait accessible aux petites entreprises. 

Cependant, en cas de perte d’un badge, il sera nécessaire de reprogrammer tous les lecteurs pour éviter une utilisation frauduleuse du badge.

Comme les badges n’utilisent pas de données nominatives, il est aisé de se faire passer pour quelqu’un d’autre. Attention donc à l’usurpation d’identité !

Les clés magnétiques sont pratiquement inviolables, et elles enregistrent également chaque tentative d’effraction. Cependant, elles ne peuvent fonctionner sans électricité. Lors d’une coupure de courant, les serrures seront automatiquement déverrouillées. 

Comment optimiser votre sécurité grâce au contrôle biométrique ? Comment optimiser la sécurité en entreprise grâce au contrôle biométrique.

Le contrôle d’accès biométrique se base sur des caractéristiques physiques ou comportementales pour identifier les usagers. Ces caractéristiques sont strictement personnelles, et infalsifiables : c’est ce que l’on appelle la biométrie.

Le système de contrôle d’accès biométrique tend à se généraliser dans les grandes entreprises, assurant à ses utilisateurs une sécurité maximale.

Le contrôle biométrique : pour quelle entreprise ?

Le contrôle biométrique étant fortement régulé par la CNIL, seuls certains types d’entreprises peuvent y être autorisés.

En effet, son utilisation doit être dûment justifiée : les petits commerces ou entreprises lambda ne seront pas habilités à installer ce type de contrôle d’accès, jugé disproportionné.

En revanche, les laboratoires ou les entrepôts stockant des produits dangereux, par exemple, seront à même de déposer une demande d’autorisation.

Les différentes techniques de contrôle biométrique

Concrètement, quelles sont les caractéristiques analysées par un système de sécurité biométrique ?

Voici les plus connues :

  • Les empreintes digitales : le scanner analyse les sillons principaux de l’épiderme des doigts. La serrure à empreinte digitale est la technologie biométrique la plus utilisée. 

Le contrôle biométrique prend de l'ampleur dans les entreprises

  • La forme de la main : sont pris en compte la largeur et la longueur des doigts, leurs formes, la taille des articulations, et parfois le réseau veineux. 
  • Les yeux : l’iris ou la rétine sont scannés par le lecteur.

Ce ne sont pas les seules caractéristiques propres à chaque individu ! Le contrôle biométrique peut également analyser le visage complet, les oreilles, mais également l’intonation de la voix, la cadence de frappe sur un clavier ou encore la signature.

Qu’en dit la CNIL ? 

De par la sensibilité extrême des données récoltées par un système de contrôle biométrique, la CNIL a mis en place des restrictions pour parer à d’éventuels abus de la part des entreprises. 

Comment être en conformité avec les exigences de la CNIL ? 

La réponse en trois étapes :

  • Justifier le besoin d’un système biométrique à l’aide d’une documentation détaillée.
  • Assurer un stockage individuel des gabarits prélevés, ou un cryptage partiel lors d’un stockage de masse.
  • Remplir la grille d’analyse des risques fournie par la CNIL.

Une fois ces trois étapes complétées, l’entreprise peut effectuer un engagement de conformité à l’AU-053.

Toute cette documentation devra être lue et approuvée par les représentants du personnel avant toute mise en œuvre.

Quels coûts pour un contrôle biométrique en entreprise ?

Quels tarifs prévoir pour le contrôle biométrique en entreprise ?

Pour une serrure à empreintes digitales, les prix commencent à 200 € et peuvent monter jusqu’à 1 000 € pour les technologies les plus avancées. Le prix peut également varier en fonction du nombre d’utilisateurs qu’il est possible d’enregistrer sur l’appareil.

Avantages et inconvénients du contrôle d’accès biométrique

Sur le papier, le contrôle d’accès biométrique promet une sécurité infaillible. Les données analysées sont propres à chaque individu, et il est impossible de les copier ou de les falsifier.

Il est également très simple d’utilisation : les usagers n’ont aucune action particulière à effectuer. Il n’y a également pas de risque de perte ou de vol de support comme avec les badges magnétiques.

En réalité, la technologie biométrique a ses limites. Pourquoi ?

Voici les failles d’un système de sécurité biométrique :

  • Le vieillissement de l’individu n’est pas bien supporté par les logiciels.
  • Les modifications corporelles peuvent altérer la reconnaissance faciale.
  • Des accidents de la vie courante, comme une coupure au doigt, peuvent rendre impossible le contrôle d’accès par empreinte digitale.

Conscients de ses inconvénients, les fabricants ont intégré à leurs systèmes une marge d’erreur conséquente. Ce manque de précision peut parfois induire le scanner en erreur. Pour pallier ces lacunes, il est recommandé de coupler un système de contrôle d’accès biométrique avec une autre solution de sécurité : badges magnétiques, clavier à code ou encore portier vidéo.

Comment limiter les vols en installant un portique de sécurité ?

Les portiques de sécurité permettent de limiter les vols en entreprises

Ce système antivol est le plus répandu dans les commerces aujourd’hui.

Il est composé de deux éléments :

  • Les portiques, placés à l’entrée.
  • Les tags antivols, qui font office d’émetteurs, présents sur chacun des articles vendus. 

Les portiques peuvent être en verres, en plexiglas ou en plastique, de plusieurs tailles et surtout d’une portée différente.

Les tags quant à eux peuvent prendre plusieurs formes :

  • Étiquette adhésive contenant un fil de métal. 
  • Barrette en plastique contenant également du métal.
  • Macaron ou badge antivol fixé à l’article à l’aide d’un clou.
  • Spider. 
  • Boîtier antivol.

Choisir un portique de sécurité adapté à votre entreprise 

Pour bien choisir un système antivol, deux critères doivent être examinés :

  • La taille de votre commerce

Elle détermine le nombre de portiques nécessaires pour protéger vos articles. Si l’entrée est large, il vous faudra acquérir plusieurs portiques, de même si votre boutique comporte plusieurs accès. 

  • Les articles que vous souhaitez protéger

Pour les vêtements et accessoires, les macarons sont les plus utilisés, mais tendent à être remplacés par des barrettes en plastiques qui ne laissent pas d’accrocs. Les objets high-tech sont généralement protégés par des spiders et des boîtiers antivol. Pour les articles plus petits, comme les livres ou les CD, privilégiez les étiquettes adhésives, peu encombrantes.

Différentes technologies de portiques

Lorsqu’un article dont le tag antivol n’a pas été désactivé lors du passage en caisse franchit les portiques de sécurité, une alarme lumineuse et sonore retentit. Les agents de sécurité sont donc avertis immédiatement de toute tentative de vol.

Il existe plusieurs technologies de portiques antivol : 

  • Portique de sécurité avec technologie RF (radiofréquence)

C’est la technologie la plus répandue. Son fonctionnement est simple, et se base sur la haute fréquente. Quand un tag antivol non désactivé passe entre les portiques de sécurité, la fréquence détectée augmente instantanément, déclenchant ainsi l’alarme.

  • Portique de sécurité avec technologie AM (acoustomagnétique)

Cette technologie est plus onéreuse que celle à radiofréquence, mais elle est également plus efficace. Son taux de détection est de plus de 95 % ! Lorsque l’antivol s’approche des portiques, qui émettent un champ magnétique, il émet une vibration et déclenche l’alarme.

  • Portique de sécurité avec technologie EM (électromagnétique)

Auparavant très utilisée, cette technologie est aujourd’hui dépassée. Son fonctionnement est le même que l’acoustomagnétique, à la différence que les portiques réagissent à la saturation de leur propre champ magnétique par l’antivol au lieu de la vibration émise par ce dernier.

Comment choisir votre contrôle d'accès en entreprise  ?

Portiques de sécurité : normes et réglementation

L’installation de portiques de sécurité nécessite de respecter certaines contraintes.

Ainsi, pour équiper votre entreprise de portiques antivol, il vous faudra tout d’abord faire appel à une société de sécurité privée.

Les agents de sécurité pourront : 

  • Inspecter uniquement visuellement les sacs des visiteurs ou clients ;
  • Procéder à une fouille de ces sacs avec l’accord des propriétaires.

Cependant, en aucun cas les agents de sécurité ne peuvent effectuer une palpation.

Combien coûte un système de portiques de sécurité ?

La plupart du temps, les constructeurs proposent des packs regroupant l’achat d’un ou plusieurs portiques, un lot de badges antivol et un déverrouilleur. L’installation, la main-d’œuvre et la garantie initiale sont également comprises dans les prix affichés.Les tarifs à prévoir pour les portiques de sécurité

Les prix de ces packs varient suivant la technologie utilisée :

  • Pour une technologie RF, comptez entre 1 500 et 1 900 €. 
  • Pour une technologie AM, entre 2 000 et 3 000 €.
  • Pour une technologie EM, qui inclut obligatoirement deux portiques, les prix sont aux environs de 4 000 €.

Pour des événements ponctuels, des boutiques éphémères, ou un besoin à court terme, la solution de location de portiques de sécurité semble la plus rentable.

Les avantages et les inconvénients d’un portique de sécurité

Chaque technologie de portiques de sécurité possède ses avantages et inconvénients.

Les portiques à radiofréquence (RF) ont un rapport qualité-prix excellent, puisqu’ils sont moins coûteux que les autres portiques, mais affichent tout de même un taux de réussite de 85 %.

Les antivols sont discrets et ne nécessitent qu’un seul portique pour être opérationnels (sur une surface d’un mètre maximum). Cependant, il est obligatoire de placer les portiques à une certaine distance des objets métalliques.

Les antivols accoustomagnétiques (AM) peuvent être apposés sur les articles les plus petits grâce à leur discrétion.

Les portiques ont un taux de détection d’environ 95 %, ce qui fait d’eux le système le plus efficace du marché.

Ils couvrent jusqu’à cinq mètres de surface ont un taux de fausse alerte quasi inexistant puisque le métal n’altère pas le fonctionnement des portiques. En revanche, ils sont plus coûteux.

Le système électromagnétique (EM) est quant à lui moins cher et tout aussi discret, mais la surface couverte par les portiques n’est que de 90 cm maximum. Le prix peut donc vite augmenter s’il y a plusieurs entrées à sécuriser. Ce système de sécurité est également moins efficace, avec un taux de détection de seulement 75 %.

Pourquoi le clavier à code vous garantira la sécurité et un coût réduit ?

Sécurité en entreprise : les claviers à code ont un excellent rapport qualité/prix

Le clavier à code ou Digicode est un système de serrure électronique. Fixé au mur, il a pour but de n’autoriser l’accès à certains espaces (intérieurs ou extérieurs) qu’aux seuls détenteurs du code.

Généralement utilisé pour les portes d’immeubles, il est souvent associé à un interphone. L’utilisateur doit alors taper le code sur les touches, ou appeler un correspondant via l’interphone.

Les matériaux utilisés pour la construction d’un clavier à code, le plus souvent un alliage de métaux, le rendent résistant aux intempéries et au vandalisme. 

Une alternative à la gestion des clés

Utilisé aussi bien en extérieur pour sécuriser les portes d’entrée qu’en intérieur pour verrouiller une pièce précise, le Digicode convient à une multitude d’entreprises.

Il est notamment très apprécié lorsque le nombre d’utilisateurs potentiels rend la gestion des clés trop difficile.

Sécurité en entreprise : l'utilité des claviers à code

Installer un clavier à code en entreprise permet de garder un certain niveau de sécurité, même lorsque le turn-over est important.

Le fonctionnement du clavier à code 

Le clavier à code est simple à utiliser. Un code est défini lors de l’installation, il suffit ensuite de le taper sur le clavier pour accéder à l’espace sécurisé.

Quand le bon code est tapé, il déclenche une onde radio qui va actionner les émetteurs électroniques situés sur la porte à déverrouiller.

Si le fonctionnement est le même d’un Digicode à l’autre, il existe tout de même certaines spécificités :

  • Le nombre de caractères et de codes autorisés. 
  • Le nombre d’utilisateurs. 
  • La fréquence radio.
  • Le type de boîtier : encastré ou en applique.

Pour brancher un Digicode sur une porte, il vous suffit de suivre les étapes décrites dans le kit d’installation :

  • Fixer le boîtier à la verticale, sur un mur ou un poteau.
  • Raccorder les branchements électriques.
  • Programmer un code.

Pour choisir votre propre code, tapez le code d’usine fourni avec le kit d’installation, puis paramétrez-en un nouveau.

Lors de l’installation d’un clavier à code sur une porte, il est important de faire attention aux points suivants pour garantir l’accessibilité :

    • Touches lumineuses.
    • Traduction en braille.
    • Hauteur adaptée à tous. 

Le coût des claviers à codes

Quels tarifs prévoir pour les claviers à code ?

Un clavier à code ou Digicode reste une solution de sécurité bon marché. Selon les modèles et leurs options, les prix varient entre 40 et 500 €.

Agents de sécurité :  Demandez votre devis en 2 min pour trouver votre prestataire idéal

Les avantages et inconvénients d’un clavier à code

Le clavier à code ou Digicode permet de s’affranchir d’une gestion des clés, qui peut être contraignante. Il pare également aux oublis ou vols qui peuvent arriver avec une clé ou un badge magnétique. 

Facilement paramétrable, il est reprogrammable à l’infini, et chaque catégorie d’utilisateur peut se voir attribuer un code différent.

Cependant, le clavier à code ne permet pas de contrôler l’identité des personnes l’utilisant. Il est donc aisé de communiquer le code à quelqu’un d’extérieur à l’entreprise, et le faire ainsi rentrer. C’est pour cette raison que les Digicodes sont la plupart du temps accompagnés d’un badge électronique.

Pourquoi préférer un cylindre électronique à un cylindre classique ?Sécurité en entreprise : les avantages du cylindre électronique

Le cylindre électronique s’installe dans les serrures classiques, et peut donc remplacer facilement un cylindre mécanique. Il est conçu pour n’autoriser l’accès qu’aux personnes munies d’un émetteur. 

Il existe plusieurs types de serrures électroniques :

  • À badges.
  • À code.
  • Technologie RFID.

Les serrures électroniques connectées sont autonomes, puisqu’elles fonctionnent à piles. Certaines permettent même d’enregistrer les horaires de déverrouillage.

Les serrures électroniques, pour quelle utilisation ?

Les serrures électroniques sont particulièrement utiles sur les portes d’entrée des résidences, des petites et moyennes entreprises. 

Elles sont également plébiscitées pour les portes qui ne doivent être verrouillées que d’un seul côté, comme une salle de classe.

Sécurité en entreprise : l'utilité des cylindres électroniques

Fonctionnement d’un cylindre électronique

Installé à la place de l’ancienne serrure mécanique, un cylindre électronique ne déverrouillera la porte qu’au contact d’un émetteur autorisé, ou avec le bon code tapé sur le clavier.

Les serrures connectées ne nécessitent pas de câblage ou de perçage dans la porte, et il est aisé de les installer soi-même.

Elles se présentent sous la forme d’une entrée de clé classique à l’intérieur, et d’un bouton de rotation à l’extérieur.

Pour activer l’ouverture, plusieurs possibilités :

  • Taper un code prédéfini.
  • Utiliser un badge magnétique que l’on pose sur le bouton connecté.
  • Opter pour la technologie autonome RFID.

Les cylindres électroniques autonomes RFID permettent de déverrouiller la porte sans contact, à faible distance.

Quelle que soit la technologie utilisée, une action manuelle sur le verrou est nécessaire pour ouvrir la porte. Une fois le code tapé ou le badge posé par exemple, il faudra tourner le verrou et actionner la poignée de la porte.

Quel coût prévoir à l’achat d'un cylindre électronique ?

Quels tarifs prévoir pour les cylindre électronique ?

Vendu en kit, un cylindre électronique coûte entre 500 et plus de 1 000 € suivant les constructeurs et les technologies utilisées.

Ces kits comprennent généralement :

  • Le cylindre.
  • Un jeu de clés, badges ou transpondeurs.
  • Une clé de programmation ou un programmateur portable.
  • Un logiciel de gestion des droits d’accès.

Les avantages de l’utilisation d’un cylindre électronique

Les cylindres électroniques présentent de nombreux avantages face aux cylindres mécaniques.

L’organigramme des cylindres est entièrement programmable en interne. Lorsqu’un émetteur est perdu, il peut être désactivé en seulement quelques minutes via le logiciel fourni à l’achat.

Vous êtes donc maître de la gestion des droits d’accès dans votre entreprise et pouvez les faire évoluer suivant vos besoins.

Comment avoir plus de sécurité avec un portier audio et/ou video ?

Sécurité en entreprise : l'apport des portiers audio et vidéoPour vérifier en direct l’identité d’une personne avant son entrée, le portier vidéo ou audio est idéal. C’est le premier contact entre votre entreprise et les visiteurs souhaitant y entrer.

Grâce à une platine située à l’extérieur, elle-même reliée à un moniteur de réception, l’interphone permet au personnel chargé de l’accueil d’ouvrir une porte à distance.

Où installer un interphone ?

Les interphones ou visiophones professionnels sont souvent installés pour gérer l’accès à un immeuble résidentiel.

Les interphones pour un contrôle d'accès en entreprise

Les locaux professionnels situés dans des immeubles sont également concernés par les portiers audio et vidéo. Ils permettent de filtrer les allées et venues dans l’immeuble, tout en autorisant l’accès aux visiteurs attendus.

Mise en place d’un portier vidéo

La mise en place et le fonctionnement d’un portier vidéo sont simples, puisqu’il n’est composé que de deux éléments :

  • La platine de rue. 
  • Le moniteur de réception intérieur.

La platine permet aux visiteurs de s’identifier, soit par leur voix si l’interphone est uniquement audio, soit par leur visage s’il est équipé d’un système vidéo.

Dans le cas d’un visiophone professionnel, la platine est équipée d’un écran LCD et peut être accompagnée d’un clavier à code.

Certains modèles proposent une sécurité maximale avec l’intégration d’une caméra à vision panoramique. 

Les moniteurs audio et vidéo sont gérés par le personnel en charge de l’accueil. Ils peuvent entendre et voir les personnes souhaitant entrer, et les identifier.

Plusieurs options de contrôle sont disponibles :

  • Zoom de la caméra.
  • Enregistrement des appels reçu.
  • Réglages de la luminosité de l’écran.
  • Redirection vers un téléphone fixe ou mobile. 

Portier audio/vidéo : attention à l’accessibilité !

Les portiers audio et vidéo doivent respecter les normes en termes d’accessibilité. Ils doivent être repérables et utilisables par tous.

Par conséquent, son positionnement doit le rendre accessible aux personnes en fauteuil roulant, et il doit permettre à toute personne en situation de handicap d’entrer en contact avec son interlocuteur.

Un système de sécurité bon marché 

Quels tarifs prévoir pour les portiers audio et vidéoLes interphones et visiophones sont généralement vendus en kit. Pour un interphone standard, sans écran, les prix sont très accessibles : entre 100 et 300 €.

Le coût d’un visiophone professionnel quant à lui dépend de plusieurs critères :

  • Pour un modèle simple, comptez en moyenne 200 €.
  • Pour un modèle plus élaboré, en couleurs et HD, les prix peuvent aller de 300 à presque 1 000 €.

Portier audio et vidéo : une double sécurité

Les portiers audio et vidéo vous permettent de vérifier individuellement l’identité de chaque personne tentant de pénétrer dans votre entreprise, et d’en garder un enregistrement. La fonction vidéo apporte une double sécurité puisqu’en plus de la voix, vous êtes en mesure d’identifier visuellement le visiteur.

Cependant, ces portiers requièrent du personnel disponible à tout moment de la journée pour contrôler les entrées.

Comment les terminaux de pointage peuvent vous faire gagner plus de temps ? Sécurité en entreprise : le rôle des terminaux de pointage pour le contrôle d'accès

Les pointeuses mécaniques utilisées autrefois sont désormais remplacées par un système de pointage par badge.

Ce système permet une gestion des horaires dans l’entreprise plus juste, et automatisée. Le traitement des données se fait en interne, grâce à un logiciel de gestion des temps.

Terminaux de pointage : un gain de temps pour les grosses entreprises

Les pointeuses par badges, ou autonomes, sont particulièrement indiquées pour les entreprises qui doivent gérer une multitude d’employés.

Dans les usines par exemple, elles permettent au service des ressources humaines d’optimiser le temps passé au calcul des paies.

Comment fonctionne le pointage par badge ?

Les pointeuses badgeuses se présentent ainsi : 

  • Un badge par employé, doté d’une puce avec son identité.
  • Le terminal de pointage, qui enregistre les horaires d’entrée et de sortie à chaque fois que le badge est posé dessus.
  • Le logiciel de gestion des données.

En pratique, chaque employé passe son badge le matin en arrivant, et le repasse le soir en sortant pour enregistrer ses horaires. Les données sont récoltées par le terminal et stockées par le logiciel.

Attention, les systèmes de pointage biométriques ne sont plus autorisés à contrôler les horaires, mais uniquement à contrôler l’accès à des zones sécurisées.

Respect de réglementation en vigueur à propos des terminaux de pointage

Pour qu’il soit légal, le système de pointage d’une entreprise doit respecter certaines normes :

  • Avoir une utilisation justifiée et avoir une autorisation administrative ;
  • Être fiable et avoir un système de décompte des heures automatique et infalsifiable.
  • Être accessible aux employés qui souhaiteraient consulter les données.
  • Laisser le contrôle et stockage de ses données biométriques à l’utilisateur concerné.
  • Être facilement contrôlable par l’Inspection du travail. 
  • Être validé par les représentants du personnel.

Si c’est un système de pointage qui récolte des données personnelles, l’entreprise doit faire une déclaration à la CNIL. 

Quel coût pour une pointeuse à badges ?

Quels tarifs prévoir pour les pointeuses à badge ?

Installer une pointeuse professionnelle dans votre entreprise est un budget à étudier de près.

Une pointeuse badgeuse vous coûtera entre 600 et 800 € suivant les modèles, le nombre d’employés à contrôler et le logiciel de traitement utilisé.

Les avantages des terminaux de pointage pour les salariés 

Si le système de pointage en entreprise peut être perçu comme une surveillance excessive par les employés, il apporte son lot d’avantages :

  • Il est impartial, et limite donc les conflits sur les heures réellement travaillées. 
  • Il permet de gérer plus simplement les heures supplémentaires. 
  • Il facilite le travail des DRH et la gestion des paies. 

À terme, c’est un gain de temps et d’efficacité non négligeable pour votre entreprise !

Il faut cependant être attentif à ce qu’un employé ne badge pas à la place d’un autre, et sensibiliser votre personnel pour éviter les oublis et pertes de badge. 

Chaque entreprise a ses spécificités et ses besoins en termes de sécurité. Si un système de contrôle d’accès ne vous correspond pas entièrement, n’hésitez pas à le coupler avec un autre afin de répondre parfaitement à vos attentes. Vous doublerez ainsi la sécurité de votre entreprise !

Voici donc le guide ultime sur les contrôles d’accès en entreprise. 

N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires au cas où nous aurions omis.

Agents de sécurité :  Demandez votre devis en 2 min pour trouver votre prestataire idéal

Ces articles peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

Agents de sécurité | Offres spéciales entreprises | Demandez votre devis en 2 min

Trouvez le prestataire agents de sécurité sur notre plateforme interentreprises. Demandez votre devis gratuit et recevez la meilleure offre de nos partenaires certifiés.
Email_icon
Obtenir mon devis
Book_3

Recevez le guide indispensable sur la sécurité en entreprise

Les 8 points à connaître pour protéger efficacement votre entreprise
Télécharger gratuitement !

Articles les plus lus

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Découvrez tous nos articles sur la sécurité d'entreprise

Voir tous nos articles
Ebook_01.png

Le guide complet sur la sécurité en entreprise

Comment mettre en place un dispositif de sécurité efficace et aux normes au sein de votre entreprise ?
Télécharger gratuitement !