Tout savoir sur la sécurité en entreprise

LA SÉCURITÉ EN ENTREPRISE : LE GUIDE COMPLET

1 février 2018 à 11:16 / Par David KHOY

Le bien-être en entreprise repose sur le niveau de sécurité de celle-ci. Il existe différents points sur lesquels il est important de développer une stratégie de protection optimale. De la simple infraction au cambriolage en passant par les catastrophes naturelles telles que les incendies ou les inondations, il est important d’être aux normes pour anticiper les mauvais coups.

 

Tous les secrets pour assurer la sécurité dans votre entreprise

Table des matières

1 - 8 points à connaître pour protéger efficacement son entreprise

2 - Sécurité : normes et certifications

2.A. Vos locaux professionnels sont-ils aux normes ?

2.B. Les systèmes de sécurité en entreprise et leur certification

3 - Comment lutter contre les cambriolages en entreprise ?

3.A. Télésurveillance VS vidéosurveillance : quelles différences ?

3.B. La surveillance humaine au service des entreprises

3.C. Les systèmes électroniques de contrôle d’accès en entreprise

4 - Les règles et obligations à respecter en matière de sécurité

4.A - Les obligations des employeurs pour garantir la sécurité en entreprise

4.B. Prévention et sécurité en entreprise

5 - Faire face aux catastrophes

5.A. Les enjeux de la protection et de la lutte contre les incendies en entreprise

5.B. Prévention des inondations : un enjeu majeur pour l’entreprise

Mettre en place un dispositif de sécurité efficace et aux normes au sein de votre entreprise.

1 - 8 points à connaître pour protéger efficacement son entreprise

Afin de protéger efficacement son entreprise, il est important de prendre les devants, mettre en place une politique de prévention en analysant les réels besoins de l’entreprise. Il est donc important pour l’employeur d’évaluer les risques et de rédiger par la suite un document unique nommé Duerp.

Protéger son entreprise ne se résume pas à poser quelques clôtures et embaucher un agent de sécurité à la porte de son entreprise. Il est essentiel de saisir les bases de la sécurité en entreprise. 

Retrouvez ci-dessous, le récapitulatif détaillé des 8 points à connaître pour protéger efficacement son entreprise.

LES BASES DE LA PROTECTION EN ENTREPRISE EN 8 POINTS

1 - Mettre en place une démarche de prévention

La sécurité en entreprise peut être permanente ou temporaire en fonction des besoins.

2 - Le DUERP pour la protection des employés

Les responsables d'entreprises sont chargés d'évaluer tous les risques concernant la santé et la sécurité des travailleurs.

Une fois l’évaluation achevée, l’employeur va mettre en place des actions de prévention qui seront retranscrits dans un DUERP.

DUERP : Document Unique d’Évaluation des Risques Professionnels

3 - Le système d’alarme

Un système d'alarme peut être installé en prévention des intrusions et des vols. Il s'agit d'un dispositif électronique composé de divers éléments dont le but va être de dissuader et faire fuir les individus malintentionnés tels que les cambrioleurs.

4 - La protection des données

Les entreprises doivent veiller à protéger physiquement et électroniquement les données confidentielles. Les documents importants seront stockés dans des coffre-forts.

5 - La vidéosurveillance

Le système d'alarme peut être associé à un équipement de vidéosurveillance qui sera composé de caméras pour filmer toute action qui va se passer au sein de l'entreprise, aussi bien à l'extérieur qu'à l’intérieur.

Un employeur qui filme ses employés durant leurs horaires de travail est soumis à des obligations légales.

6 - Le contrôle d'accès et les agents de sécurité

Des agents de sécurité placés à l'entrée du site vont effectuer le contrôle des entrées et sorties. Ils sont souvent placés dans un poste de garde et effectuent un filtrage des personnes et des prestataires qui veulent entrer et sortir des bâtiments.

Si l'entreprise n'a pas d'agents de sécurité statique et que le système de surveillance détecte une anomalie, des « rondiers » intervenants, prévenus via le centre de télésurveillance au déclenchement de l'alarme, pourront se déplacer.

7 - La protection physique des entreprises

En prévention des intrusions, les entreprises peuvent sécuriser les extérieurs des locaux en installant un portail et une clôture solide.

8 - La protection électronique des entreprises

Pour sécuriser au mieux les entreprises, des dispositifs électroniques peuvent être mis en place comme :

  • Des lecteurs de badge
  • Des serrures sas fil
  • Des systèmes utilisant la technologie RFID
  • Des lecteurs biométriques 

Maintenant que les points essentiels pour protéger son entreprise sont bien assimilés, vérifiez que votre entreprise respecte bien les normes.

2 - Sécurité : normes et certifications

2.A. Vos locaux professionnels sont-ils aux normes ?

Sécuriser son entreprise ne se résume pas à un résumé de votre évaluation préventive. Par la suite, vous allez devoir mettre en place les mesures nécessaires, en commençant par les mesures de sécurité obligatoire.

Toutes les ERP (Établissement Recevant du Public) sont soumises à des normes, et si ces dernières ne sont pas respectées, vous soumettez votre entreprise à de lourdes sanctions.

La mise en place d’un équipement de sécurité au sein de l’entreprise fait partie intégrante de toute stratégie visant à protéger votre entreprise.

L'équipement de l'entreprise ou d'un local commercial comprend :

Infographie présentant l'équipement de sécurité au sein de l'entreprise ou d'un local commercial.

Des extincteurs : un appareil par niveau et tous les 200 à 300 m2 ou tous les 150 m2 dans les locaux industriels


Un système de sécurité anti-incendie (SSI)


Une alarme anti-incendie


Un détecteur avertisseur autonome de fumée (DAAF) dans les établissements ayant usage d'habitation ou au cas par cas selon les exigences des assureurs


• Dans certains cas : colonnes sèches ou humides, robinets d'incendie armés, systèmes d'extinction automatique


Un système anti-effraction avec ou sans télésurveillance ou vidéosurveillance : certains assureurs le demandent pour les locaux professionnels proposant des biens ou du matériel de bureau onéreux


Un système de balisages et de signalisations pour mettre en évidence les sorties d'évacuation et chemins d'accès


Des éclairages de sécurité pouvant fonctionner en cas de coupure électrique


La loi oblige les entreprises à s’équiper d’un Système de Sécurité Incendie (SSI).

Qui dit normes dit certification : toutefois chaque système de sécurité possède ses propres certifications.

2.B. Les systèmes de sécurité en entreprise et leur certification

En adhérant aux normes de sécurité et en adoptant les certifications adéquates, vous développer vos performances et permettez d’être reconnus par les clients pour vos prestations de qualité.

Les différentes certifications de sécurité au sein de l'entreprise.

CNAPS : Le Conseil National des activités Privées de Sécurité a élaboré un document de synthèse dressant une liste des normes.

MASE : Manuel d’Amélioration Sécurité des Entreprises, identifie les risques sécurité et environnementaux ainsi que l’OHSAS (Série d'Evaluation de la Santé et de la Sécurité au Travail)

ISO : Organisation Internationale de Normalisation

ISO 9001 : enveloppe l'ensemble du processus qui permet de développer un produit et tout le service de commercialisation de ce produit.

ISO 14001 : garantit que la production et l’organisation de l’entreprise répondent aux exigences de management environnemental.

OHSAS 18001 : Série d’Évaluation de la Santé et de la Sécurité au Travail

NF SERVICE 241 : certification qui garantit la rigueur, la transparence et l’intégrité des activités des entreprises de gardiennage

APSAD : Assemblée plénière des Sociétés d’Assurances Dommages, diminuer les risques de malveillance et d’incendie

CNPP : Centre National de Prévention et de Protection (qui permet de délivrer les certifications APSAD)

Il existe également des règles de sécurité spécifiques pour les ERP (établissements recevant du public).

Construction des bâtiments avec des matériaux présentant une résistance au feu adaptée


Posséder au minimum 2 sorties pour permettre l'évacuation rapide des occupants en cas de sinistre


Avoir des façades donnant en bordures de voies pour permettre un accès rapide des secours


Être aménagés de manière spécifique pour protéger les occupants


Rappel : les différents systèmes de sécurité doivent être marqués avec la norme CE qui répond à une exigence de conformité avec les normes européennes.

3 - Comment lutter contre les cambriolages en entreprise ?

Les cambriolages touchent 40% des locaux professionnels, et malheureusement ces chiffres ne cessent de croître. Les intrusions se font à 90% la nuit. Pour éviter d’être touché par ce fléau, des mesures peuvent être adoptées afin de compliquer l’accès aux cambrioleurs. (Cf. Les 8 points à connaître pour protéger son entreprise.)

L’un des points essentiels à connaître est de protéger les abords de l’entreprise.

« Ne négligez pas l’extérieur des bâtiments. »

La prévention des intrusions passe par différents types de protections externes comme :

  • l’installation de clôtures hautes et solides

  • l’installation de portiques de sécurité

  • l’installation de plots ou rails pour barrer le passage aux les véhicules indésirables 

  • l’installation d’un éclairage extérieur

  • l’entretien réguliers des espaces verts, évitez la végétation trop haute qui permettrait aux cambrioleurs de franchir la clôture 

  • l’installation des rideaux mécaniques et de portes blindés 

  • l’installation de protections aux fenêtres par des films anti-effractions et des barreaux 

  • l’installation de serrures multi-points 

  • la mise en place d’agents de sécurité en fonction de l’activité de l’entreprise durant la journée ou la nuit 

  • l’installation d’un système de vidéosurveillance ou télésurveillance, ou la combinaison des 2 (voir chapitre sur le sujet)
Rappel : La sécurité de l’entreprise doit être égale à tous les niveaux.

Combinez ces protections physiques avec une protection électronique au sein de l’entreprise :

  • système d’alarme électronique
  • dispositif de vidéosurveillance

Il est également indispensable de responsabiliser vos employés en les sensibilisant avec le code du travail, et en mettant en place un système de contrôles d’accès.

Les différents systèmes de contrôle d’accès

  • Lecteur de badge
  • Claviers à code
  • Per audio/video
  • Cylindre électronique
  • Puces RFID
  • Biométrie


Checklist des différents systèmes de contrôle d'accès.

Il existe d’autres précautions, classiques, mais indispensable à connaître :

  • Fermer les portes et fenêtres avant de quitter les bureaux
  • Ne pas laisser clés ou badges sans surveillance
  • Accompagner en permanence les visiteurs au sein de l’entreprise

 

3.A. Télésurveillance VS vidéosurveillance : quelles différences ? 

L’un des premiers réflexes qui nous vient à l’esprit lorsque l’on veut mettre en place un système de sécurité on pense tout de suite : caméra, surveillance, capteurs et donc vidéosurveillance ou télésurveillance.

Avant de mettre en place l’un des deux systèmes ou la combinaison des deux, il est important d’étudier avec soin chaque problématique au sein de votre entreprise et de déterminer le système le plus adapté.

Les caractéristiques de la télésurveillance

C’est un système de sécurité qui fonctionne sans interruption et qui se base sur des détecteurs humains. Une alarme est transmise à des opérateurs qui procèdent aux contrôles d’usage et se chargent de prévenir le directeur ainsi que les forces de l’ordre ou un agent de sécurité lorsqu’une présence indésirable est détectée. 

Un système de télésurveillance est composé d’un système d’alarme composé au minimum d’une centrale, d’un capteur et d’une sirène.

Pour un fonctionnement optimal, les détecteurs et les capteurs humains sont disposés à des endroits stratégiques de votre entreprise.

La télésurveillance, un système de sécurité qui fonctionne sans interruption et qui se base sur des détecteurs humains. 

Les caractéristiques de la vidéosurveillance 


C’est un système de sécurité basé sur l’installation de caméras qui filment en permanence ou selon des horaires prédéfinies dans des endroits stratégiques de l’entreprise. Les images récoltées sont alors transmises à un logiciel d’analyse d’images. 

L’avantage principale de la vidéosurveillance : elle permet la mise en place d’un dispositif de sécurité à distance. Toutefois, pour que le système soit efficace il faut qu’une équipe d’intervention soit rapidement déployée une fois l’intrusion détectée. 

Des systèmes différents et complémentaires à la fois :  

  • Les images ne sont enregistrées que s’il y a des détections d’intrusion avec un système de télésurveillance contrairement à la vidéosurveillance. 

  • L’utilisation simultanée des deux méthodes est également fortement recommandée pour la surveillance de locaux professionnels isolés. En effet, le dispositif de vidéoprotection permettra d’établir un lien entre le système d’alarme de l’entreprise et le centre de télésurveillance. 



3.B. La surveillance humaine au service des entreprises

La présence d'agents de sécurité sur un site est un moyen dissuasif d'empêcher les vols et les cambriolages et d'assurer la sécurité en entreprise. Il est nécessaire de faire appel à une société de gardiennage pour protéger les personnes, les biens, et les locaux.

Faire appel à une société de gardiennage pour protéger les personnes, les biens et les locaux.

Pour garantir un niveau de sécurité efficace, les société de gardiennage se basent sur :

  • la nature des biens,
  • l’importance des biens,
  • l’emplacement des biens,
  • les besoins
  • le budget de l’utilisateur.

L'une des principales catégories de services proposée au client pour assurer la sécurité en entreprise et qui est très efficace pour protéger les biens et les personnes est la mise en place d'un ou de plusieurs agents de sécurité.

Les agents sécurisent aussi bien le personnel que les visiteurs et le public.

Ils protègent les entreprises contre :

  • Les intrusions
  • Le vandalisme
  • Les incendies
  • Les cambriolages
  • Les inondations
  • Les dégradations de matériel

Par contre, l'agent en poste doit contrôler uniquement la zone placée sous sa responsabilité.

Il existe différentes prestations de gardiennage. Les agents de sécurité peuvent également être sollicité pour des missions sur des lieux événementiels comme les concerts, foires, grands rassemblements…

Liste des différents types d’agents de sécurité :

  • L’agent de sécurité incendie
  • Le rondier intervenant
  • L’agent cynophile
  • L’opérateur en télésurveillance
  • L’agent de prévention des vols
  • …


Les conditions de travail à respecter

Un agent doit avoir également de bonnes capacités rédactionnelles pour être capable de rédiger les rapports et rendre compte à la hiérarchie.

L'agent de sécurité doit comprendre les consignes, respecter et faire respecter les procédures. Une bonne résistance au stress est nécessaire car sur certains sites, une erreur peut engager la responsabilité de l'agent et avoir des conséquences plus ou moins graves. Enfin, il faut avoir une bonne condition physique car en fonction des postes et des conditions de travail, l'agent peut être amené à rester debout plusieurs heures d'affilées, même sous les intempéries.

Les agents de sécurité pourront également effectuer des rondes régulières et faire des levées de doute en cas de déclenchement d'alarme.

3.C. Les systèmes électroniques de contrôle d’accès en entreprise

Contrôler l’accès de son entreprise c’est protéger son entreprise. Et pour cela il existe différents types de dispositifs, vous pouvez évaluez lequel choisir en fonction de vos besoins.

Retrouvez ci-dessous une sélection des différentes technologies de contrôle d’accès :

Les lecteurs de badges ou les terminaux de pointage

Il s'agit d'une solution informatique qui filtre, contrôle et autorise les entrées et sorties des visiteurs et du personnel. Cette solution peut être combiné avec l’utilisation de badges, d’un terminal et d’un système de pointage accompagné d’un tourniquet métallique par exemple.

Les serrures à carte magnétique

Dans le même principe que les lecteurs de badge, cette carte permet de contrôler l’accès à certaines parties ou non du bâtiment grâce à cette carte pré-programmé.

Serrures sans fil

Ici, on se base sur un système d’accès électronique avec un code personnel à rentrer manuellement sur un clavier numérique pour pénétrer dans la zone sécurisée.

Contrôle d’accès biométrique

Ce système se base sur la reconnaissance digitale ou de l’iris, et selon le profil enregistré, permet de donner accès ou non à la personne.

Technologie RFID

Ce système se compose d'une puce et d'une antenne et les informations liées au contrôle d'accès dans les entreprises sont traitées à distance par le biais d'ondes magnétiques.

Le portier audio/video

Un interphone pouvant être couplé à une petite caméra permet d'identifier à distance les personnes qui souhaitent pénétrer dans les bâtiments.

Le cylindre électronique

Chaque utilisateur dispose d'un émetteur qui ouvre le cylindre placé à l'intérieur des serrures.

4 - Les règles et obligations à respecter en matière de sécurité

4.A - Les obligations des employeurs pour garantir la sécurité en entreprise

La loi oblige l’employeur à prendre toutes les mesures qui s’imposent pour garantir la sécurité physique de ses salariés.

L’employeur est effectivement soumis à des obligations de résultats et doit donc atteindre ces objectifs pour protéger les salariés. Il se doit de respecter des règles concernant l’utilisation des locaux de travail et leur aménagement.

Tout le monde doit pouvoir bénéficier de ces obligations employeur, qu’ils soient en CDI, CDD, intérimaire, stagiaires ou autres.

 Protéger votre entreprise grâce à des conseils simples

L'employeur est dans l'obligation de respecter des normes qui concernent :

  • L'éclairage : lumière suffisante dans les locaux

  • Le chauffage

  • L'assainissement des locaux et leur aération 

  • La protection contre le bruit (mise en place de capots anti-bruits sur les machines et distribution de protections auditives comme des casques et des bouchons d'oreilles aux salariés)

  • La signalisation des zones de danger par la mise en place de panneaux

  • L'aménagement des postes de travail, notamment des postes informatiques pour éviter les TMS (troubles musculo-squelettiques), la mise en place sur les écrans d'ordinateur de protection visuelle pour limiter la fatigue oculaire et le stress

  • Les installations sanitaires (lavabos, douches, wc) pour que les salariés assurent leur propreté individuelle

  • La protection contre le tabac avec la mise en place de zones dédiées spécialement aux fumeurs

  • Le matériel de premier secours grâce à la pose d’armoires à pharmacie réparties a divers endroits de l’entreprise telles que des trousses de secours

  • La prévention et la lutte contre l'incendie avec l’installation d'extincteurs, de Robinets d'incendies armés ou encore d'un réseau sprinkler. La prévention des risques liés aux installations électriques avec la mise à disposition de gants et de chaussures de sécurité ainsi que des lunettes de protection 

Il existe des sanctions pour non respect de la sécurité.

4.B. Prévention et sécurité en entreprise

La sécurité en entreprise ne doit pas être négligée, en améliorant les conditions de travail de vos salariés et en les protégeant sur différents plans : santé, sécurité, conditions de travails décentes… vous augmentez la productivité au sein de l’entreprise et donc la croissance économique.

De plus, comment mentionné précédemment, l’employeur se doit de supprimer ou du moins réduire au maximum les risques pour protéger toutes les personnes présentes au sein des locaux professionnels.

Mieux vaut prévenir que guérir : la protection en entreprise passe par une analyse de l’évaluation des risques professionnels ainsi que la mise en garde des salariés aux risques industriels et aux procédures mises en place qu’ils se doivent de respecter au sein des locaux.

En effet, les employeurs doivent se soumettre à des règles de sécurité obligatoires si celles-ci emploient plus de 50 salariés et si la moitié du personnel est exposé à un ou plusieurs risques professionnels.

Pour mettre en place une politique de prévention de sécurité optimale, il faut identifier les risques professionnels qui peuvent être :

  • physiques : TMS, manutention
  • addiction : horaires de travail contraignants qui pousse à la consommation de médicaments ou autres substances…
  • explosions et/ou incendie
  • électrique
  • psycho-sociaux : manque de formation, moyen matériel ou effectifs peuvent nuire à la santé du salarié
  • biologique : maladies, stress
  • autres…

Les mesures de prévention ont pour objectif de lutter au mieux contre les divers risques auxquels sont exposés chaque jour les personnes composant l’entreprise.

Pour prévenir, il faut évaluer, analyser et récapituler le tout dans la liste DUERP (Cf Checklist « 8 points à connaître pour protéger efficacement son entreprise ») qui pourra être consulté par les représentants du personnel, l’inspecteur du travail et les salariés.

Les règles de sécurité qui doivent être mises en place ?

  • Protéger son local professionnel du tabac et des nuisances sonores
  • Veiller aux normes de chauffage, d'éclairage et d'aération
  • Signaler les zones de danger
  • Installer le matériel de secours nécessaire (armoires à pharmacie) et de lutte contre les incendies (extincteurs, RIA (Robinets d'Incendie Armés), Systèmes de Sécurité Incendie...)

  • Penser à la restauration des employés (cafétéria, distributeurs à sandwich et à boissons)
  • Penser aux installations sanitaires (toilettes, douches, lavabos)
  • Aménager correctement les postes informatiques Infographie des règles de sécurité à mettre en place.

5 - Faire face aux catastrophes

5.A. Les enjeux de la protection et de la lutte contre les incendies en entreprise

Un incendie peut avoir de lourdes conséquences d’un point de vue humain et financier.

Selon l'Article R232-12-17 du Code du Travail les dirigeants se doivent de “prendre les mesures nécessaires pour que tout commencement d'incendie puisse être combattu rapidement et efficacement dans l'intérêt du sauvetage du personnel”.

Il faut également prendre en compte que les ERP doivent se soumettre à une réglementation plus lourde. Cette réglementation dépendra de la catégorie de l’entreprise et du nombre de personnes y travaillant.

Selon l'INRS, "70 % des entreprises victimes d’un sinistre majeur disparaissent dans les mois qui suivent".

Les dispositifs de sécurité anti-incendie :

  • SSI (Obligatoire) : Système de Sécurité Incendie composé d’un système de détection incendie et d’un système de mise en sécurité
  • Éclairage de sécurité
  • Extincteurs
  • Système de désenfumage
  • Équipements complémentaires

En plus d’un équipement adéquat au sein de l’entreprise, il est obligatoire d’afficher les consignes de sécurité au sein de l’établissement afin de sensibiliser les équipes. Toutes les entreprises disposent également d’un registre de sécurité.

Récapitulatif des dispositifs de sécurité anti-incendie au sein de l'entreprise.

Pour faire face à se type de catastrophe, les salariés doivent connaître les gestes de premiers secours. C’est pourquoi, tous les salariés doivent recevoir une formation.

En effet, selon le nombre de personnes au sein de l’établissement, le dirigeant se doit de former un ou plusieurs « équipiers d’évacuation ». De plus, des exercices d’évacuation doivent être organisés annuellement.

5.B. Prévention des inondations : un enjeu majeur pour l’entreprise

Encore une fois, le même mot à prendre en compte : prévention.

Pour mieux protéger son entreprise des inondations il faut anticiper les risques. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 1 Français sur 4 est exposé aux risques d’inondations, et 1 emploi sur 3 s’en trouverait menacé.

Les étapes sont simples :

  • Anticiper les risques : connaître les risques encourues suite au choix de la localisation de vos locaux, connaître les différents types d’inondations
  • Collecter l’information utile : faire un reporting de toutes ces évaluations et trouver les solutions à toutes ces problématiques
  • Rester vigilant

 

Et puis, bien évidemment : protéger son entreprise !

 

Récapitulatif des directives simples qu’il est important de rappeler constamment :

  • Surélever et sécuriser les installations qui représentent un risque (les dispositifs électriques ou à gaz par exemple)
  • Insister sur le respect des normes de sécurité par les employés au sein de l’entreprise
  • Mettre en place tous les dispositifs susceptibles d’assurer un rempart en cas d’inondations
  • Ne pas stocker les produits fragiles/précieux en sous-sol


 

Pour comprendre les différents systèmes de protections, il faut lister les points essentielles à connaître pour protéger efficacement son entreprise. Il faut également faire la différence entre ces différents systèmes, en effet, un système de télésurveillance est différent d’un système de vidéosurveillance.

Dans quel cas devez-vous installer un portique de sécurité ?

Devez-vous mettre des badges magnétiques à la disposition de vos salariés ?

Ne serait-il pas pertinent d’embaucher des gardiens ne serait-ce que pour la protection des locaux ?

Pour plus de réponses, rendez-vous sur le blog de la sécurité en entreprise !

Toutes les bases de la sécurité en entreprise en 5 points

Écrit par David KHOY

Vous cherchez votre prestataire en sécurité privée ? Demander votre devis gratuit !

S'inscrire à la newsletter

Le guide complet sur la sécurité en entreprise

Articles récents