Blog_hero3

Sécurité d'entreprise :
les conseils pour protéger ses locaux en 2018

Tout savoir sur la sécurité physique en entreprise
Tout savoir sur la sécurité d'entreprise   en 2018
Définissez vos besoins   et trouvez le prestataire idéal

Le point sur la sécurité physique en entreprise

Comment assurer la sécurité physique en entreprise

Qu'est-ce que le FP 13 : protection de la sécurité physique ?

Le site 'Protégeons la santé mentale au travail (Psmt)' a été créé dans le but d'aider les employeurs à analyser, défendre et développer la notion de santé et de sécurité psychologiques sur le lieu de travail des entreprises.

Il existe 13 facteurs psychosociaux ayant un impact sur la santé des salariés. Ces éléments représentent des ingrédients primordiaux qui jouent sur la réaction mentale des salariés au travail et peuvent provoquer des soucis au niveau psychologique.

Mettre en place un dispositif de sécurité efficace et aux normes au sein de votre entreprise.

Ces différents facteurs comprennent les méthodes d'exécution des tâches (masse de travail, échéances...) ainsi que l'environnement dans lequel elles se déroulent (surtout les relations entre collègues de travail, prestataires, hiérarchie).

Les facteurs sont classés du FP 1 'soutien psychologique' au FP 13 ' protection de la sécurité physique'. Ce dernier élément de classification signifie que l'employeur met tout en oeuvre pour protéger physiquement ses employés.

Parmi les différentes méthodes utilisées, on trouve :

  • les mesures de protection physique des employés ;
  • l'apprentissage du règlement de sécurité ;
  • une réponse immédiate et adaptée face aux accidents physiques et aux situations définies comme représentant un danger ;
  • la volonté nettement définie de vouloir protéger physiquement les employés.

Pourquoi la sécurité physique est-elle primordiale dans une entreprise ?

Des études ont démontré que, plus un salarié sent qu'il est protégé physiquement, plus il sera motivé pour accomplir les tâches qui lui sont confiées. En effet, le salarié se sentira en parfaite communion avec son travail et il éprouvera plus de plaisir à le faire. Il montrera de l'intérêt à remplir sa mission et son rendement sera plus effectif.

De plus, si l'employé bénéficie du soutien adéquat, il sera plus en mesure de demander et obtenir l'aide nécessaire pour régler ses problèmes d'ordre psychologique. Par conséquent, en cas d'arrêt de travail prolongé, les chances que l'employé reprenne son activité sont plus grandes.

Incidence de la protection de la sécurité physique sur la santé mentale

La santé mentale correspond à la capacité que possède une personne à réfléchir, à percevoir et à se comporter de manière à exploiter son potentiel dans les meilleures conditions au travail, à la maison et en communauté.

Les expressions 'santé mentale' et 'santé psychologique' sont synonymes et peuvent donc être utilisées aussi bien l'une comme l'autre.

Quelles sont les différences entre sécurité informatique et sécurité physique ?

Les entreprises sont régulièrement la cible de menaces visant leurs ressources informatiques. Les pirates peuvent tenter de voler des données sensibles à l'aide de logiciels spécifiques ou essayer de détruire ces mêmes données en introduisant des virus dans le système de l'entreprise.

La sécurité physique protège également vos données informatiquesPar conséquent, la sécurité informatique vise à protéger les entreprises contre ces différentes menaces. C'est un élément capital qui appartient à la sécurité de l'information, cette dernière regroupant 2 structures :

  • la sécurité informatique qui permet de gérer les accès, de contrôler les identités...
  • la sécurité physique de l'information qui sert à protéger l'ensemble des systèmes informatiques comme les serveurs, les centres de données, les portables...

Concernant la sécurité de l'information, sécurité physique et informatique sont étroitement liées et sont toutes deux d'une importance capitale. La sécurité physique a pour objectif de protéger tous les équipements informatiques.

Si des serveurs viennent à être détruits ou des appareils servant à stocker des données comme des disques durs et des clefs USB disparaissent, la sécurité de l'information sera complètement anéantie.

Par conséquent, sécurité physique et informatique sont indissociables l'une de l'autre et représentent des éléments indispensables de la sécurisation de l'information. Elles permettent d'optimiser la sécurisation des systèmes ainsi que leur déroulement.

Les solutions basiques pour protéger son entreprise

Face à la recrudescence des cambriolages, il s'avère nécessaire de protéger ses locaux professionnels. Ainsi, pour lutter contre les vols et les tentatives d'effraction, des systèmes de sécurité électronique ont été créés :


  • la télésurveillance ;
  • la vidéosurveillance ;
  • la levée de doute ;
  • la surveillance humaine ;
  • les systèmes électroniques de contrôles d'accès ;

 

Principe de fonctionnement du dispositif de télésurveillance

Ce dispositif se compose d'un système d'alarme qui comprend un boîtier pour paramétrer l'installation nommé centrale anti-intrusion, des capteurs placés à des endroits stratégiques de l'entreprise (portes, fenêtres...) et d'une sirène.

Lorsqu'une personne malintentionnée tente de pénétrer dans les locaux par effraction en forçant une porte ou une fenêtre, les capteurs vont envoyer directement un signal à la centrale anti-intrusion qui va immédiatement déclencher les sirènes d'alarme.

La télésurveillance pour protéger votre entrepriseIl faut savoir que dans environ 80 % des cas, le déclenchement d'une sirène fait fuir les cambrioleurs. C'est donc un système particulièrement dissuasif pour protéger son entreprise.L'installation étant reliée à une centrale de télésurveillance par le biais d'une ligne téléphonique, les opérateurs prévenus de l'alerte vont avertir directement les personnes habilitées de l'entreprise (responsable sécurité, chef d'établissement) et les forces de l'ordre.

Limites du système de télésurveillance

Il faut noter tout de même que cette installation seule prévient certes d'une tentative d'effraction, mais ne donne aucun visuel sur les malfaiteurs et ne permet donc pas de les identifier. Pour cette raison, il peut être judicieux d'associer un système de vidéosurveillance à celui de télésurveillance.

Les caractéristiques du système de vidéosurveillance

Ce dispositif est composé de caméras placées dans des zones de l'entreprise qui ont besoin d'être surveillées de près (zones de stockage contenant des biens précieux, local serveur informatique...).

Les caméras peuvent également très bien être placées autour des bâtiments pour surveiller les abords de l'entreprise.

L'avantage d'un tel système est qu'il est possible de régler les caméras afin qu'elles filment les lieux concernés en permanence, ou bien de paramétrer le dispositif afin que les caméras ne filment qu'à des moments prédéterminés.

Dès que l'installation constate une anomalie, par exemple si une personne se trouve dans une zone où elle ne devrait pas être, le logiciel va envoyer un signal d'alerte aux opérateurs de la télésurveillance qui vont une fois de plus se charger de prévenir les personnes habilitées.

Grâce aux images, il est plus aisé pour les opérateurs de distinguer s'il s'agit d'une véritable effraction ou d'une fausse alerte (animal qui passe devant un capteur par exemple) et ainsi d'engager la procédure de levée de doute.

Qu'est-ce que la levée de doute ?

Cette procédure consiste à envoyer une ou plusieurs personnes physiques sur le lieu de déclenchement d'une alarme afin de vérifier s'il y a réelle intrusion ou pas. Si l'alarme n'est pas couplée à un dispositif de vidéosurveillance, l'opérateur n'aura aucun visuel et devra prévenir les personnes concernées pour effectuer la levée de doute.

C'est la raison pour laquelle l'association du système de télésurveillance à celui de vidéosurveillance permet d'optimiser le niveau de sécurité en entreprise.

De plus, les images enregistrées peuvent aider les forces de l'ordre à identifier un malfaiteur et à procéder à son arrestation plus rapidement, ce qui constitue un gain de temps important lors d'une enquête.

Les limites du dispositif de vidéosurveillance

Néanmoins, pour que ce système soit d'une réelle efficacité, l'intervention devra être engagée rapidement pour procéder au décryptage des images dans les plus brefs délais afin que les cambrioleurs soient identifiés le plus tôt possible. Cette installation présente donc une contrainte supplémentaire.

La surveillance humaine

Sécurité physique : protéger vos locaux et vos employés grâce à la surveillance humaine.

Les chiffres sont alarmants : rien qu'en 2016, pas moins de 4 millions de crimes et délits ont été relevés par les forces de l'ordre. Pour pallier à ce climat d'insécurité, les entreprises sollicitent de plus en plus souvent les services de sociétés de gardiennage pour protéger les biens et les personnes.

Ces sociétés emploient des agents de sécurité et des rondiers intervenants de manière permanente, occasionnelle ou à titre exceptionnel, selon la mission requise par le client.

Sur certains sites, des agents de sécurité assureront une présence permanente dans un poste de garde placé à l'entrée afin d'effectuer le contrôle d'accès des employés, visiteurs et prestataires par exemple, faire des rondes de sécurité dans et autour des bâtiments, mettre le site en et hors surveillance, effectuer des levées de doute en cas de déclenchement d'alarme et rédiger des rapports d'anomalie entre autres.

Sur d'autres sites, il n'y aura pas d'agents de sécurité. Seuls des rondiers intervenants se déplaceront en véhicule lors de déclenchements d'alarmes pour vérifier s'il y a eu tentative d'effraction ou pas.

Les objectifs des sociétés de gardiennage

Les missions de ses prestataires de service dans le domaine de la sécurité sont très variées, l'objectif étant d'optimiser la sécurité chez les clients.

Bien sûr, le niveau de prestation requis va dépendre de la demande de l'entreprise cliente. Les missions sollicitées auprès des sociétés de sécurité vont dépendre des critères suivants :

  • la valeur et nature des biens (taille et résistance au feu...)
  • le lieu où sont stockés ces biens (zone d'activité industrielle, zone urbaine)
  • le budget dont dispose le client et ses besoins en matière de sécurité.

Les systèmes électroniques de contrôles d'accès

Les entreprises voient défiler de nombreuses personnes au sein de leurs locaux au cours d'une journée.

Entre les employés, les visiteurs et prestataires de service, il est important que le contrôle d'accès soit rigoureux afin d'éviter de laisser entrer une personne malintentionnée.

Le contrôle d'accès par badge magnétique pour sécuriser les entrées dans votre entreprise

Ainsi, de nombreux systèmes électroniques ont vu le jour pour améliorer la sécurité du contrôle d'accès.

Ces différents procédés technologiques sont :

  • les badges et clefs magnétiques ;
  • le contrôle biométrique ;
  • les portiques de sécurité ;
  • les claviers à code ;
  • les portiers audio/vidéo.

Les badges et clefs magnétiques

Un badge électronique est remis à tous les employés faisant partie de l'entreprise. Le salarié passe son badge devant un petit boîtier électronique appelé lecteur de badge qui authentifie le salarié et lui donne ou non l'accès. Ce système peut fonctionner avec différentes technologies (RFID, bande magnétique...).

Une clef magnétique, quant à elle, doit être introduite dans une serrure pour actionner une goupille qui va déverrouiller la porte.

Attention toutefois aux salariés qui ont perdu leur badge. Ils peuvent demander à un autre employé de leur ouvrir la porte. Si un individu extérieur à l'entreprise trouve un badge, il peut pénétrer dans les locaux.

Donc tout badge ou clef magnétique perdu doit être signalé immédiatement à la hiérarchie et être désactivé pour empêcher une utilisation frauduleuse !

Il faut savoir savoir que si ces systèmes de contrôle d'accès relèvent des données personnelles des employés (nom, heures de pointage...), l'entreprise doit impérativement le signaler à la CNIL.

Le contrôle biométrique

Sécurité en entreprise : les contrôles d'accès biométrique

Ce dispositif de haute sécurité relève les empreintes digitales grâce à un capteur ou effectue un scanner de l'iris de l'oeil. Il peut aussi reconnaître la forme du visage, une signature sur un clavier ou identifier une voix.

C'est un système de sécurité coûteux mains qui présente la particularité d'être infaillible. Le relevé de données est unique pour chaque personne, il ne peut être falsifié et est très simple à utiliser.

Cependant, il peut présenter quelques failles : le logiciel peut avoir des difficultés à reconnaître un individu qui a vieilli, les changements de poids qui vont transformer la forme du visage peuvent gêner la reconnaissance faciale et si un employé se blesse au doigt, le lecteur d'empreinte digitale ne fonctionnera pas.

Les portiques de sécurité

Contre les vols dans les magasins et dans les entreprises, des portiques de sécurité peuvent être installés.

Des systèmes antivols sont placés sur les articles à protéger (barrettes métalliques, macarons, spider...) et une alarme sonore et lumineuse va se déclencher si un article dont le dispositif antivol n'a pas été désactivé au préalable franchit le portique.

Les portiques peuvent fonctionner avec 3 technologies différentes (électromagnétique, radiofréquence, acoustomagnétique), la plus efficace étant la dernière (environ 95 % de détection).

Ces systèmes présentent tout de moins quelques inconvénients : les portiques à technologie radiofréquence sont efficaces mais ne doivent pas être trop espacés pour détecter les antivols.

Les portiques acoustomagnétiques peuvent détecter un antivol dans un espace de 5 mètre, mais coûtent plus chers que leurs homologues.

Les dispositifs électromagnétiques sont moins onéreux mais ne couvrent qu'une faible surface (90 cm). Il faut donc installer plusieurs portiques pour que le système soit efficace, ce qui fait vite grimper la facture.

Les claviers à code

Il s'agit d'une serrure électronique placée au mur. Seuls les personnes qui ont le code en leur possession peuvent pénétrer dans les accès sécurisés. Ce système présente l'avantage de ne pas avoir besoin de badge ou clef pour déverrouiller une porte.

Cependant, l'identité de l'utilisateur ne peut être contrôlée (une personne malintentionnée peut contraindre un employé à lui dévoiler le code).

Les portiers audio/vidéo

 

Ce système fonctionne avec un micro et/ou une caméra et permet d'identifier une personne désireuse de pénétrer dans une entreprise.

La personne à l'accueil (agent de sécurité, responsable habilité...) peut ainsi autoriser ou non l'accès. Il faut juste qu'un employé soit disponible à longueur de journée pour répondre aux appels émis par le système de portier.

Toutes les bases de la sécurité en entreprise en 5 points

Ces articles peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

Book_3

Recevez le guide indispensable sur la sécurité en entreprise

Les 8 points à connaître pour protéger efficacement votre entreprise
Télécharger gratuitement !

Formalisez vos besoins en sécurité

Vous êtes à la recherche d’un prestataire pour votre entreprise ?
Email_icon
Recevez des devis gratuitement !

Articles les plus lus

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Découvrez tous nos articles sur la sécurité d'entreprise

Voir la liste de tous les articles Lead Advisor
Ebook_01.png

Le guide complet sur la sécurité en entreprise

Comment mettre en place un dispositif de sécurité efficace et aux normes au sein de votre entreprise ?
Télécharger gratuitement !